Review du set Lego Harry Potter 75945 Expecto Patronum

Le set Lego Harry Potter 75945 Expecto Patronum

Pour cette nouvelle review, on s’intéresse à un petit set issu de la gamme Lego Harry Potter: le 75945 Expecto Patronum. Ce set sorti en juin 2019 contient 121 pièces dont quatre minifigurines et un cerf, et représente une scène du film Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, où Harry Potter sauve son parrain Sirius Black des Détraqueurs avec son Patronus en forme de cerf.

La boite du set Harry Potter 75945

La boite du set est similaire aux autres boites de la gamme Harry Potter: principalement bleue, elle présente un visuel du set sur fond de la forêt de Poudlard sur la face avant et un autre plus sobre à l’arrière qui présente les éléments et fonctionnalités du set. Sur la face avant, on retrouve comme d’habitude l’encart présentant les quatre figurines, le logo de Wizarding World, la nouvelle franchise qui englobe Harry Potter et les Animaux Fantastiques, ainsi qu’une photo des trois héros de la saga: Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley.

Construction et inventaire du set Expecto Patronum

La construction du set 75945 est plutôt rapide vu le faible nombre de pièces réparties en trois sachets non numérotés. On commence par les figurines et le cerf avant de construire le petit décor en deux parties qui compose le set: un morceau de rive et deux arbres. L’ensemble ne pose aucune difficulté à l’exception de la pièce Technic à trois branches qui sert à fixer les branches de l’arbre: il faut faire attention à la placer dans le bon sens sinon il faudra démonter l’arbre au moment d’ajouter la branche inclinée.

Au niveau de l’inventaire, les 121 pièces permettent d’obtenir quelques pièces assez rares comme les plaques circulaires en vert foncé et bleu, douze exemplaires de feuilles en vert olive et bien sur le disque et la brique 2x1 en bleu transparent pailleté.

La review du set

La construction du set se divise en deux parties: une première avec un morceau de rive du Lac de Poudlard et un arbre, et un deuxième arbre similaire. La rive se compose de plates en quart de cercle en dark tan pour le sable qui recouvrent partiellement une plate bleue pour l’eau. Quelques briques à pente et une pièce en forme de branche couleur vert olive surmontée de pieds de plantes marrons permettent d’ajouter des détails naturels de végétations et de rochers.

La deuxième partie de ce morceaux est composé d’un arbre placé sur une plate en demi-cercle verte foncée qui apporte un ton plus sombre et adapté à l’ambiance de la scène dans le film, qui se passe de nuit au bord d’un lac et d’une forêt.

L’arbre lui-même est intéressent à construire. Le tronc est composé de différentes pièces à pentes, angles et arrondis, en marron et marron foncé, qui lui donnent une apparence torturée et ancienne. Les branches sont faites avec des plates à deux bras écartés à 45° et une pièce de rotor Technic à trois branches, qui permettent de donner des angles naturels aux branches de l’arbre, sur lesquelles sont placées des pièces de feuillage vert olive. L’ensemble est assez convaincant vu de face, on retrouve l’atmosphère sombre et froide de la scène grâce aux couleurs bien choisies et à l’arrangement des pièces, du moins autant qu’il est possible avec un simple élément de décors fait de briques Lego.

Vu de dos en revanche, c’est une autre histoire. L’empilage à l’horizontal des pièces de l’arbre laisse le dessous des pièces visibles, et pour je ne sais quelle raison, la plate 6x2 qui constitue l’arrière du tronc est noire au lieu de marron. On voit également la pièce Technic grise à l’arrière et l’axe Technic rouge qui fixe une des branches, c’est dommage, Lego aurait pu fournir ces pièces dans une couleur moins voyante. De toute manière, cet arbre est fait pour être exposé de face uniquement. Il perd toute sa consistance si on le regarde de côté: sa construction en empilage de plaques lui donne une épaisseur de seulement une brique. L’arbre semble donc n’être qu’en deux dimensions. Seule la branche de devant lui donne du volume.

La deuxième partie de la construction est un autre arbre séparé de l’ensemble précédent. Il est très proche du premier dans sa construction (donc même défaut du dos) mais il n’est pas identique: les branches sont différentes, il est un peu plus petit, et les pièces du tronc sont différentes. C’est une bonne chose: le designer a fait l’effort de proposer un arbre unique et pas une copie du premier. Cet arbre possède aussi un pistolet lance tenon en guise de branche qui sert à lancer une pièce de disque 4x4 d’une très belle couleur bleu clair transparente avec des paillettes à l’intérieur du matériau. Cette pièce représente le sort Expecto patronum que lance Harry contre les Détraqueurs dans le film, qui donne son nom au set. La fonctionnalité de tir permise par cette pièce est assez limitée, le fonctionnement du stud shooter couplé à la forme et au poids du disque ne permet pas de l’envoyer très loin.

Les figurines du set Expecto Patronum

Le cerf Patronus

Il ne compte pas à proprement parler comme une figurine Lego, mais je ne peux pas faire cette review sans m’attarder sur le cerf inclus dans le set. Cet animal moulé en bleu transparent pailleté témoigne du savoir-faire de Lego en matière de fabrication de pièces en plastique. Il fait appel à deux types de plastique: du plastique rigide en bleu transparent avec des paillètes intégrées dans la matière, façon matériaux composites, et du plastique souple pour les bois du cerf qui évite que cette partie soit cassante. On notera également la qualité de la répartition homogène des paillètes dans le corps du cerf: aucune zone n'en manque et elles sont bien visibles à travers le plastique transparent. Seuls les bois du cerf n'ont pas de paillètes, probablement car elles auraient fragilisé le plastique souple qui les compose.

Le seul défaut que l’on peut trouver à ce cerf est la visibilité des tubes qui connectent les deux coques qui forment le corps, qui sont très visibles à travers le plastique selon l’angle de l’éclairage. Le cerf étant fait d’une seule pièce, il ne possède aucune articulation. En revanche, il possède la même encoche qui permet d’accueillir une selle sur les chevaux Lego. Elle est comblée par une brique de 2x1 fait du même plastique bleu transparent pailleté que le corps du cerf. Ce cerf étant un Patronus, une sorte de fantôme issu du sort lancé par Harry Potter, il est normal qu’il n’ait aucune tampographie, notamment au niveau des yeux.

Harry Potter (hp175)

La première figurine du set est Harry Potter en version hp175. Cette figurine n’est pas exclusive puisqu’elle est présente dans les deux autres sets basés sur le film le Prisonnier d’Azkaban (la cabane de Hagrid 75947 et le Magicobus 75957). Elle représente Harry Potter dans sa tenue civile avec une veste bleue marine sur un T-shirt bleu clair et un pantalon beige. La tampographie est bien réalisée dans sa simplicité, notamment au niveau des plis du tissus et de la fermeture éclair. Les jambes ne sont pas tampographiées et sont de taille intermédiaire, entre les jambes normales et les jambes courtes non articulées. La tête possède deux visages, un souriant et un contrarié, et les cheveux fournis sont les mêmes que sur toutes les autres figurines de Harry Potter, et sont conçus pour laisser visible la fameuse cicatrice sur le front du personnage. La figurine est fournie avec une paire de baguettes magiques marron.

Sirius Black (hp174)

La deuxième figurine est celle de Sirius Black, le parrain de Harry Potter qu’il doit sauver dans la scène du film qui inspire ce set. Contrairement à Harry Potter, cette figurine est exclusive à ce set, et c’est la seule figurine de Sirius Black présente dans les sets Lego Harry Potter depuis le retour de cette gamme. Elle tranche avec la simplicité de la minifig de Harry Potter: elle est entièrement tampographiée, sur le torse et les jambes, avec une grande quantité de détails. Le personnage porte un manteau gris sur sa chemise rayée de prisonnier, elle-même ouverte sur son torse où sont visibles des tatouages. Les vêtements portent de nombreux plis et déchirures, et certaines parties sont imprimées en beige pour évoquer la saleté. L’ensemble représente fidèlement l’allure de prisonnier évadé du personnage dans le film. La tête possède aussi deux visages, un neutre et un énervé, et reçoit une belle pièce de cheveux marron foncée exclusive à ce set. Cette figurine de Sirius Black est donc une belle réussite qui séduira les fans du personnage et qui tiendra une place de choix dans leur collection. On notera aussi la qualité de l’ajustement des tampographies: il n’y a pas de décalage entre les jambes et le torse. En revanche, il n’y a pas de baguette magique pour Sirius Black.

Détraqueur (hp155)

Le set contient également deux figurines identiques des Détraqueurs, les créatures des ténèbres qui gardent la prison d’Azkaban d’où s’est évadé Sirius Black, et qui ont été envoyé à sa recherche à Poudlard. Cette figurine n’est pas exclusive, on la trouve aussi dans le set 75955 Poudlard Express. Lego a fait de son mieux pour représenter l’allure spectrale du personnage: capuche noire sur une tête sans visage où seule la bouche est visible, torse noir avec tampographies de tissu déchiré, cape noire de forme irrégulière avec déchirures, et surtout une pièce associant plastique noir et transparent en remplacement des jambes, ce qui renforce l’aspect fantomatique et flottant de la figurine. Les mains sont grises pour évoquer les membres squelettiques des Détraqueurs. C’est donc une figurine très réussie, qui vient renforcer un peu plus l’intérêt du set. On peut également s’estimer heureux que Lego en fournisse deux exemplaires, étant donné qu’ils sont censés être très nombreux dans la scène.

Les pièces supplémentaires

Comme dans chaque set, il reste quelques pièces après la construction dans le but de remplacer une éventuelle pièce manquante. Le set étant petit, il y en a peu. On notera seulement une pièce de tiges de fleurs et une barre marron.

Mon avis sur le set Lego 75945 Expecto Patronum

Je suis content de ce petit set Harry Potter. Il peut sembler très cher avec ses 19,99€ pour 121 pièces (0,16€ la pièce), mais ce prix est justifié au vu de la qualité des figurines et de la fabrication des pièces spécifiques en bi-injection: le cerf patronus pailleté, le disque dans le même matériau et les jambes des deux Détraqueurs. La construction, bien que sommaire, n’est pas ridicule pour autant: le designer a fait de son mieux pour produire quelque chose de visuellement intéressant malgré le peu de pièces du set. Le choix des couleurs et la technique de construction des arbres réussissent à capter un peu de l’atmosphère de la scène, et ces arbres ont le mérite de pouvoir facilement être réutilisés en étant intégrés à un diorama plutôt que de finir en pièces détachées. On regrettera seulement leur faible épaisseur et la finition du dos qui les condamne à être disposé de face uniquement: le designer a choisi de tout miser sur la face avant pour optimiser l’utilisation des pièces.

Au final, on a un petit set qui satisfera aussi bien les enfants avec ses figurines, son animal et la fonctionnalité de lancement du sort, et les AFOLs qui pourront ajouter quelques figurines de qualité à leur collection et réutiliser les arbres pour agrémenter un autre set.

  • Le cerf magnifiquement réalisé
  • La figurine de Sirius Black
  • Deux Détraqueurs
  • Les arbres sont plats
  • Le prix est élevé mais justifié
Temple of Bricks

Collectionneur de Lego Star Wars, j'ai créé ce site pour partager ma passion et aider les AFOLs à acheter leurs sets et minifigs moins cher

Autres articles de cette catégorie

Test du set Lego Star Wars 75283 Char d'assaut blindé AAT

La review du AAT sorti en 2020 avec Ahsoka Tano et le Soldat CLone de la 332ème Compagnie du final de The Clone Wars

lire l'article

Test du set Lego Harry Potter 76386 L’erreur de la potion Polynectar

La review du plus petit et très réussi set issu de la gamme des 20 ans Lego Harry Potter. Au programme, un décor bien réalisé acompagné de très belles et intéressantes figurines

lire l'article

Test du set Lego Harry Potter 76394 Fumseck, le phénix de Dumbledore

La review du deuxième oiseau articulé de la gamme Harry Potter avec Fumseck, le phénix de Dumbledore qui succède à Hedwige

lire l'article