Test du set Lego Harry Potter 76398 L’infirmerie de Poudlard

On continue les reviews des sets de Poudlard

Nouvelle review dans la gamme Lego Harry Potter avec le set 76398 L’infirmerie de Poudlard. Ce set de 510 pièces proposé à 49,99€ est une nouveauté de Mars 2022, et fait partie des sets modulaires qui permettent d’assembler le château de Poudlard. Comme son nom l’indique, il représente l’infirmerie de l’école, à laquelle a été ajoutée la tour de l’horloge. Ayant pour objectif d’assembler le château de Poudlard en entier, je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce set et je me le suis procuré dès sa sortie. C’est l’occasion de voir si ce premier set de la deuxième vague de modules de Poudlard rehausse le niveau des précédents.

Unboxing et construction du set

La boîte du set 76398 ne présente pas de caractéristiques particulières. Elle ne porte pas le logo des 20 ans de la gamme, malgré le fait qu’elle contient deux cartes Chocogrenouilles aléatoires comme les sets anniversaires. À l’intérieur, on trouve quatre sachets de pièces numérotés, une planche de trois stickers et la notice.

La construction est simple et les étapes s’enchaines rapidement malgré les 510 pièces. Come sur les autres sets de la gamme, l’essentielle de la construction consiste à empiler des briques pour faire les murs, puis à réaliser quelques éléments décoratifs. Seule la dernière partie, la tour de l’horloge, diversifie la construction avec la pose des engrenages et les toitures.

L’inventaire est bien sûr composé principalement de pièces couleur sable, et contient quelques pièces exclusives.

La review de l’infirmerie de Poudlard

Une réussite esthétique

Une fois le set construit, je suis très satisfait de la qualité esthétique de l’ensemble. La façade est très réussie, avec de nombreux détails. Les fenêtres sont très belles et apportent de la texture à la façade avec les 18 pièces de grilles blanches qui représentent les vitres, ainsi que les arches qui les entourent. Comme sur d’autres sets de la gamme, le mur contient quelques briques apparentes qui ajoutent du détail, et utilise les mêmes toits en pente verts.

Mais la partie la plus réussie est la tour de l’horloge qui surplombe le bâtiment. Les deux pièces rondes des cadrans de l’horloge sont tampographiées, et la grande dispose d’une impression argentée sur pièce transparente. L’horloge est assez bien intégrée dans la façade, même si un espace au-dessus du cadran est nécessaire pour fixer le petit cadran. Au-dessus de l’horloge, on trouve un toit en pente similaire aux autres et surmonté de deux flèches dont une permet de faire tourner les aiguilles de l’horloge grâce à une série d’engrenages.

Vue de face, le set est donc très réussi, sa finition est largement au-dessus des autres modules de Poudlard, notamment grâce à la très belle horloge qui contribue grandement à la qualité de l’ensemble.

Un intérieur riche en détails

La façade est réussie, mais l’intérieur est lui aussi de qualité. Il représente bien sûr l’infirmerie de Poudlard, donc on y trouve trois lits identiques plutôt bien réalisés avec leurs draps bleu clair, et deux tables de chevet disposant d’une lampe dorée. Les lits peuvent accueillir les figurines allongées. Un certain nombre d’accessoires supplémentaires sont inclus, comme un bouquet de fleurs posé sur une des tables, un rideau de séparation des lits, un coffre et une lanterne.

Plus intéressant, on trouve certains accessoires plus détaillés comme une boite de dragées surprise tampographiée, une bouteille de Poussos (le médicament qui fait repousser les os de Harry Potter) qui utilise deux pièces tampographiées exclusives, dont une tête de mort au format enfant, et un chariot à potions et confiseries, qui contient plusieurs fioles colorées agrémentées de cristaux, et une tablette de chocolat.

À l’étage, on trouve un espace vide derrière l’horloge qui contient les engrenages qui actionnent les aiguilles. Ils sont totalement visibles, mais ce n’est pas un défaut dans ce contexte. Malgré leur présence, il reste suffisamment de place pour ranger des accessoires et figurines.

Le système de modules

Comme les autres sets, l’infirmerie est conçue avec différents modules détachables qui peuvent être assemblés avec les éléments des autres sets :

  • l’infirmerie,
  • la tour de l’horloge,
  • les deux toits verts.

L’infirmerie est constituée d’un seul module de 24 tenons de long, soit la même taille que la grande salle du set La chambre des Secrets. Vous pourrez donc la placer au-dessus, ou l’empiler avec des modules de 16 et 8 tenons. Autre détail intéressant, l’infirmerie est constituée de trois parties articulées qui permettent d’écarter les lits en retirant la poutre qui relie les deux extrémités. Cela permet d’augmenter l’espace intérieur pour placer les figurines et accessoires et améliorer la jouabilité. Il est dommage que ce soit la façade qui se replie et pas l’inverse, ça aurait permis de créer un angle pour assembler les modules de Poudlard autrement que sur une seule face.

La tour de l’horloge est constituée d’un module de 8 tenons avec toit fixe, il sera donc facile de la placer où vous voulez sur le château, tout comme les deux morceaux de toit détachables.

On noter également que le sol des différents modules utilise la plaque grillagée qui permettra de laisser passer la lumière malgré l’empilement des étages.

Un set qui se suffit à lui-même

Bien que ce set soit conçu pour s’intégrer au reste de Poudlard, il est pour moi le seul avec la Chambre des Secrets qui se suffit à lui-même. Sa taille suffisamment grande et son esthétique réussie et soignée en font un set suffisamment crédible pour être exposé tout seul, alors que les autres sets hors Chambre des Secrets sont trop minimalistes ou incomplets pour êtres crédibles pris individuellement. La qualité globale de cette infirmerie est un bon signe pour les prochains sets Poudlard qui pourraient sortir prochainement.

Les figurines du set 76398

Ron Weasley, jambe cassée

La première figurine du set est une nouvelle version de Ron Weasley, en pull rouge abimé avec une jambe plâtrée. La figurine est exclusive de par son torse et ses jambes, mais la tête et les cheveux sont les mêmes que sur les autres figurines de Ron. La tampographie du torse est simple mais de qualité, avec des taches, des plis et des déchirures. Les jambes utilisent la pièce de taille intermédiaire (le set est basé sur le troisième film) dont une jambe est blanche pour représenter le plâtre. Une canne et une baguette sont fournies.

Harry Potter

La deuxième figurine est bien sûr Harry Potter, lui aussi dans une version exclusive de par son torse, bien que les autres pièces soient déjà apparues ailleurs. Le set étant basé sur la fin du Prisonnier d’Azkaban, cette figurine est quasiment identique à celle du set 75945 Expecto Patronum, dont elle reprend les jambes beiges et le torse bleu foncé avec sa veste et son t-shirt bleu clair, en ajoutant à l’impression du torse des taches et des plis.

Hermione Granger

Hermione vient compléter le trio, elle aussi dans une version légèrement modifiée d’une figurine déjà vue en 2019. Elle reprend ses jambes bleues et son torse rose, avec encore des taches de boue, plis et déchirures imprimées. La tête et les cheveux sont les mêmes que sur toutes les versions récentes du personnage, comme ses deux camarades. Les seules nouveautés viennent de l’inclusion d’une pièce de plâtre exclusive à mettre sur le poignet et d’une tile ronde tampographiée représentant le retourneur de temps qu’elle utilise dans le film.

Madame Pomfresh

La dernière figurine du set est Madame Pomfresh, l’infirmière de Poudlard. Cette figurine est exclusive et marque la première apparition du personnage chez Lego. Le torse, la tête et la coiffe sont exclusifs, la pièce de robe étant celle de la Princesse Leia. La figurine de Pomfresh est très belle, la tampographie est de qualité, et la pièce de coiffe réalisée en bi-injection intègre les cheveux. Cette figurine est pour moi la plus intéressante du set, et elle ne manquera pas d’attirer les collectionneurs.

Mon avis sur le set Lego Harry Potter 76398 L’infirmerie de Poudlard

Je suis particulièrement content de ce set, et je ne regrette pas de l’avoir pris dès sa sortie sans attendre de réduction sur le prix. Sa finition surpasse largement celle des autres sets modulaires de Poudlard (la Chambre des Secrets étant le seul que je n’ai pas encore construit). La façade est particulièrement soignée, l’horloge apporte beaucoup esthétiquement, et l’intérieur de l’infirmerie regorge de détails décoratifs dont certains font appel à des pièces à la tampographie unique. Le mécanisme de l’horloge est simple et efficace, et le set peut s’ouvrir pour augmenter l’espace disponible.

Au niveau des figurines, on trouve quatre exclusivités dont trois versions « blessées » des trois héros, et une nouveauté avec Madame Pomfresh particulièrement réussie.

J’ai acheté ce set pour réunir tous les modules du château, mais je vous recommande son achat même si vous ne prenez pas les autres. Si vous ne devez en avoir qu’un seul, c’est celui-ci : un bâtiment complet avec toiture à la façade particulièrement soignée sur deux étages, ni trop gros ni trop petit, à la fois jouable et suffisamment beau pour être exposé. Pour 49,99€ les 510 pièces, c’est un des meilleurs rapport qualité prix de la gamme. Vous pouvez l’acheter à ce prix, mais si vous le trouvez en promotion, c’est pour moi un des meilleurs achats de la gamme Harry Potter.

  • Un set travaillé aussi bien sur la façade qu'à l'intérieur
  • L’horloge contribue à la réussite esthétique de l’ensemble
  • La possibilité d’ouvrir le set
  • Les figurines exclusives et originales
  • Le rapport qualité prix
  • Dommage pour le sens d’ouverture du set
Temple of Bricks

Collectionneur de Lego Star Wars, j'ai créé ce site pour partager ma passion et aider les AFOLs à acheter leurs sets et minifigs moins cher

Autres articles de cette catégorie

Test du set Lego Speed Champions 76911 James Bond 007 Aston Martin DB5

On termine les reviews des Speed Champions d'août 2022 avec le set 76911 Aston Martin DB5, la voiture mythique de James Bond

lire l'article

Test du set Lego Speed Champions 76912 Fast & Furious 1970 Dodge Charger R/T

La review de la première voiture sous licence Speed Champions avec la 1970 Dodge Charger R/T du film Fast & Furious

lire l'article

Test du set Lego Speed Champions 76902 McLaren Elva

Avant d'attaquer les Speed CHampions d'août 2022, petit retour en arrière avec le set 76902 McLaren Elva, une voiture au design original

lire l'article