Test du set Lego Aquazone 6155 Deep Sea Predator


Première review d’un set Lego vintage: le Deep Sea Predator de 1995

Pour cette nouvelle review, on s’intéresse à un set ancien, le 6155 Deep Sea Predator, sorti en 1995. J’ai eu récemment la possibilité de tester le service Locabriques, qui permet de louer des sets Lego d’occasion, récents comme anciens. J’en ai donc profité pour louer un set que j’aurais aimé avoir à l’époque, faisant partie du thème Aquazone, qui proposait des véhicules sous-marins dont la forme était inspirée d’animaux marins pour certains. C’est l’occasion de se replonger dans les années 90 et de voir ce que vaut ce set avec le recul des années.

La construction du Deep Sea Predador, assez différente des sets actuels

Le set que j’ai testé étant d’occasion, j’ai reçu les pièces triées par couleur dans des sachets, et j’ai donc attaqué directement la construction. Celle-ci ne m’a pas pris beaucoup de temps, le set ne contenant que 103 pièces malgré la taille finale du modèle. C’est d’ailleurs là qu’apparait la première différence par rapport aux sets actuels: le Deep Sea Predator fait appel à trois grosses pièces de coque et de verrière qui constituent à elles seules les trois quart du volume du sous-marin. L’utilisation de ce genre de pièces était la norme à l’époque.

Autre différence avec les sets récents, la notice est beaucoup moins détaillée: pas d’encadré avec les pièces de l’étape ni de mise en évidence des pièces à ajouter sur le visuel. Il faut donc être vigilent à chaque étape, et on ne peut que mesurer les progrès faits par Lego au niveau des notices pour faciliter l’expérience de construction.

Le Deep Sea Predator, un set simple et élégant

Une fois le set construit, le résultat est très satisfaisant: le sous-marin en forme de requin se révèle particulièrement élégant dans sa simplicité. Bien que les deux grandes pièces de verrière dont une noire à l’arrière simplifient beaucoup la construction, elles donnent de l’allure au set. Mention spéciale pour la verrière orange transparente dont les côtés sont tampographiés avec un visage de requin. Cette pièce caractéristique des sets Aquasharks les rends immédiatement reconnaissables et iconiques.

La verrière arrière noire opaque est également tampographiée, tout comme l’aileron dorsal. Il n’y a pas de stickers dans le set. La finition est complétée par quelques détails, comme des pièces de harpon chromées placées sur les côtés de la tête et des clips pour attacher deux couteaux eux aussi chromés au milieu du corps. À cette époque, Lego proposait des pièces chromées réellement brillantes, pas comme les pièces actuelles qui semblent à peine argentées. À l’arrière, on trouve deux barres permettant de fixer les palmes de la figurine, et l’hélice orange transparente dans sa cage.

Le sous-marin dispose aussi de deux bras articulés, faits de sept tronçons individuels qui permettent de leur donner une grande flexibilité. Ces bras sont d’ailleurs la seule fonctionnalité du set. Le bras droit est équipé d’une pince, et le gauche d’un aimant. L’idée étant de saisir le cristal chromé inclus dans le set avec la pince pour le mettre dans la caisse orange, elle aussi équipée d’un aimant, pour que le bras gauche la soulève et la mette dans le compartiment arrière sous la pièce de verrière noire qui se soulève. Ça fonctionne bien, le bras dispose de suffisamment d’amplitude pour atteindre le compartiment arrière. À l’avant, le cockpit s’ouvre pour pouvoir y placer le pilote. L’intérieur est seulement décoré d’une console tampographiée.

La figurine de l’Aquashark (aqu006a)

Le set contient une seule figurine, l’Aquashark Aq006a. Elle n’est pas exclusive, on la trouve dans un autre set à l’identique, et elle reste très proche des deux autres figurines du thème. À l’époque, les figurines d’un thème étaient beaucoup moins variées qu’aujourd’hui. La figurine dispose d’un corps noir avec un bassin jaune, et seul l’avant du torse est tampographié, avec le même logo que sur l’aileron du sous-marin et quelques détails. Le motif est beaucoup plus simple que sur les figurines actuelles. Encore une fois, on ne peut que constater les progrès faits par le fabricant dans la recherche de réalisme et la qualité globale des tampographies. La tête de la figurine est jaune, avec un visage extrêmement simple rappelant les minifigs les plus anciennes (une ligne courbe pour la bouche et deux points noirs pour les yeux). Seul un sourcil et une mèche de cheveux roux apportent du détail. La figurine est équipée d’une pièce de scaphandre noire assez bien faite, qui inclue le casque et les bouteilles d’oxygène dans le dos. On y trouve aussi deux clips pour ranger des accessoires et des détails moulés comme des tuyaux reliant les bouteilles au masque. Celui-ci est fait d’une pièce rouge séparée et articulée. Deux palmes noires complètent la figurine.

Mon avis sur le set Lego Aquazone 6155 Deep Sea Predator

Je suis très content de ce set. Il correspond parfaitement à ce que j’en attendais avec son élégante simplicité, et je comprends pourquoi je le voulais dans mon enfance. La construction simple ne donne pas le même plaisir que les sets actuels aux pièces et techniques de construction variées, mais le résultat se révèle étonnamment esthétique notamment grâce à la verrière caractéristique qui donne au thème Aquasharks son identité iconique. Tester ce set 28 ans après sa sortie a été un plaisir, et il n’est pas impossible que je finisse par acheter un set de cette gamme, celui de la review étant une location.

Si vous voulez une bonne dose de nostalgie, je vous conseille ce set sans hésiter. C’est probablement le meilleur compromis parmi les sets Aquasharks entre le prix et la qualité du set. Vous pouvez le trouver d’occasion pour un environ 30€, ou neuf pour 175€ d’après Brickeconomy. Sinon, vous pouvez faire comme moi et le louer sur Locabriques pour 5€ par mois.

  • Le sous-marin est très élégant dans sa simplicité
  • La verrière en tête de requin iconique
  • La construction est très simple par rapport aux sets récents

Autres articles de cette catégorie

Review Lego Speed Champions 76919 McLaren F1 2023

La review d'un des meilleurs sets Lego Speed Champions: une Formule 1 McLaren au niveau de détail incroyable

Lire la suite

Review Lego Star Wars 75391 Le Microfighter Y-Wing du Capitaine Rex

Mon avis sur le set Microfighter permettant d'obtenir la figurine du Capitaine Rex pour seulement quelques euros

Lire la suite

Review du set Lego Star Wars 75378 L'évasion en Speeder BARC

Mon avis sur un petit set très intéressant sorti en mai 2024, avec un personnage Jedi inédit, Kalleran Beq

Lire la suite