Test du set Lego Speed Champions 76899 Lamborghini Urus ST-X & Huracan Super Trofeo Evo

Un des premiers sets Speed Champions en huit tenons

Pour cette nouvelle review Lego Speed Champions, on fait marche arrière pour tester un set de 2020, le 76899 Lamborghini Urus ST-X et Huracán Super Trofeo EVO. Ce set me tentait, surtout pour la Huracán, depuis que j’ai commencé à collectionner les voitures Speed Champions avec des modèles plus récents. J’ai donc fini par le prendre malgré son prix élevé sur le marché secondaire, le set n’étant plus disponible chez Lego et ses revendeurs. C’est tout le problème de cette gamme. Bien que crée à l’origine pour les enfants, les sets évoluent de plus en plus vers la maquette, et attirent des collectionneurs adultes. Si vous souhaitez commencer la collection des sets Speed Champions, il faudra vous contenter des nouveautés ou être prêts à payer le prix fort pour les sets des années précédentes. Est-ce que ça en vaut la peine? C’est ce que nous allons voir.

La construction du set 76899 : plus simple que les modèles récents

La boîte du set contient cinq sachets de pièces (deux par voiture et un pour le décor), deux notices et deux grandes planches de stickers. On commence par construire la Huracan, puis la Urus, et on termine par le décor avec le dernier sachet.

Lors de la construction, j’ai remarqué la relative simplicité des techniques de construction par rapport aux sets plus récents, bien que le set n’ait que deux ans. La Huracan se contente de quelques éléments montés en SNOT, et d’incliner le capot et les portières. Pareil pour la Urus qui utilise aussi le décalage d’un demi-tenon pour reproduire la calandre. Cette différence de sophistication dans les techniques de construction des sets récents montre le dynamisme de la gamme qui s’améliore d’une année sur l’autre.

La review de la Huracan

La Lamborghini Huracan Super Trofeo EVO

La Huracan est une supercar du constructeur Italien Lamborghini dévoilée en 2014, qui bénéficie en 2019 d’une nouvelle version avec la Huracan EVO, dont la Super Trofeo est la version pour circuit. La voiture est équipée d’un moteur V10 développant 620 CV.

Une Lamborghini Lego très réussie…

Une fois la Huracan construite, je suis très satisfait du résultat. Elle est aussi belle que les visuels du set le laissaient présager. Les couleurs noir et or vont très bien ensemble, et donnent un aspect prestigieux à la voiture. L’allure générale du véhicule est bien reproduite, on reconnaît le style Lamborghini avec ses voitures plates au nez plongeant et à l’arrière allongé. Contrairement à beaucoup d’autres voitures Speed Champions, cette Lamborghini Huracan possède une forme plutôt fidèle à la carrosserie de la vraie.

Comme d’habitude dans la gamme, le designer mise sur les éléments caractéristiques du modèle d’origine pour rendre le véhicule identifiable, et c’est là aussi plutôt réussi. L’avant de la Huracan dispose d’un capot plat incliné, disposant des deux grosses prises d’air sur le dessus. Le pare-chocs est également assez ressemblant, avec ses parties proéminentes qui entourent l’espace central ouvert. A l’arrière, on retrouve les deux pots d’échappement centraux encadrés par une ligne jaune, le bas de caisse et les feux arrière rouges. Deux pièces grillagées évoquent l’aspect ajouré de la vraie. Sur le dessus, le pare-brise utilise la pièce habituelle avec une nouvelle tampographie, et on retrouve l’aileron central caractéristique de cette version de la Huracan ainsi que le spoiler arrière. Les flancs de la voiture utilisent les techniques habituelles, plus une partie légèrement inclinée grâce à un pin Technic, au point que j’ai cru que la Huracan était équipée de portes qui s’ouvraient réellement lors de la construction. Malheureusement ce n’est pas le cas, les autres pièces empêchent la portière de s’ouvrir, l’articulation permet seulement une légère inclinaison.

L’intérieur de la voiture est assez simple, avec un volant et un sticker pour la console centrale. Pas de sièges, mais il y a bien sûr la place pour le pilote et son passager, à condition de lui mettre son casque. La Huracan souffre du même problème que d’autres voitures de la gamme: le pare-brise ne ferme pas bien si le pilote est équipé de la pièce de cheveux à la place du casque.

… grâce à 32 stickers

Cette Lamborghini Huracan est donc plutôt réussie malgré sa construction plus simple que sur les modèles plus récents, mais ce sont surtout les stickers qui apportent la touche finale. L’utilisation d’un nombre important de stickers est courante dans la gamme Lego Speed Champions, mais cette Huracan bat tous les records avec 32 stickers à poser. Il vous faudra vous armer de patience et de minutie pour les poser, notamment pour ceux formant un motif sur plusieurs pièces, qui nécessitent un alignement précis. Je vous recommande de ne pas poser les stickers au cours de la construction, mais de le faire à la fin pour avoir une idée plus précise de ceux qui doivent être alignés entre eux. Je vous recommande aussi de ne pas hésiter à poser les stickers à cheval sur plusieurs pièces pour assurer la continuité du motif là où c’est nécessaire, comme sur les ailes arrière. Il est également recommandé de les aligner sur les arrêtes des pièces pour garantir un bon alignement entre les stickers et la symétrie entre les côtés de la voiture. D’habitude je suis assez critique sur les stickers, mais j’avoue que sur cette Huracan, ils apportent une finition très esthétique dont les détails n’auraient pas pu être faits avec des pièces. Je regrette seulement que Lego ne tampographie pas les pièces sur ce genre de set, bien que ça arrive sur les modèles plus récents, comme les phares sur les sets de 2022. Espérons qu’ils ne se dégradent pas trop dans le temps.

La review de la Urus

La Lamborghini Urus ST-X

Présenté en 2017, le Urus est le premier SUV de Lamborghini. Le ST-X est la version course du Urus, crée en 2018 en allégeant le modèle d’origine de 25% et en l’équipant d’un V8 de 650 CV, ce qui en fait le SUV le plus puissant du marché à son lancement.

Une version Speed Champions assez réussie

Tout comme la Huracan, la Lamborghini Urus est plutôt réussie. Elle est plus massive que les voitures habituelles de la gamme, et les lignes anguleuses de la carrosserie sont assez bien reproduites. La forme de la Urus étant moins iconique que celle de la Huracan, il faudra se concentrer sur les détails pour reconnaître le véhicule.

A l’avant, la forme en trapèze de la calandre est reproduite en briques Lego, avec les limites que cela impose dans la finesse des lignes. Tout comme la Huracan, le capot est incliné, mais on a cette fois droit à des phares brick built au lieu des stickers. A l’arrière, la forme du véhicule original est reproduite de manière simple mais crédible, tout comme les flancs qui possèdent même les plis de carrosserie faits avec des pièces triangulaires. La ligne plongeante sous les fenêtres a été reproduite en rehaussant les roues arrière pour incliner légèrement la voiture vers l’avant. C’est simple mais ça marche. Le Urus étant plus gros que les autres voitures Speed Champions, le designer a heureusement utilisé des roues plus grandes pour la cohérence d’échelle. Malheureusement, les passages de roues sont à la taille des roues habituelles, Lego n’ayant probablement pas de taille adaptée dans son inventaire. C’est dommage, ça donne un rendu peu esthétique: les passages de roues noirs ressemblent à des sourcils placés au-dessus des roues, dont les bords touchent presque le haut du pneu.

Contrairement à la Huracan, le pare-brise n’est pas tampographié, et il faudra y placer un sticker. Le toit est fait de grandes pièces à pente arrondie terminé par un petit spoiler. La forme est globalement fidèle à la vraie voiture. A l’intérieur, l’habitacle est presque aussi spartiate que la Huracan, mais il y a au moins une pièce en guise de dossier de siège, et l’espace disponible à l’arrière peut être utilisé pour y loger un passager supplémentaire à condition de l’allonger pour pouvoir remettre le toit.

La ligne de départ

En plus des deux voitures, le set contient un élément de décor: la barre de feux de la ligne de départ du circuit. Composée de peu de pièces, il s’agit d’une poutre intégrant les feux posée sur deux colonnes, avec des pièces rouges et blanches à leurs pieds pour évoquer les bords du circuit. Cette structure inclue une fonctionnalité, la poutre dispose d’une partie coulissante permettant de passer les feux de départ du rouge au vert. Cette construction secondaire est un vestige des origines de la gamme Speed Champions où les sets étaient encore destinés aux enfants et contenaient des éléments destinés au jeu: décors, morceaux de circuit, garages… Ce genre d’accessoires a été progressivement abandonné pour se concentrer sur les voitures, le set 76899 est d’ailleurs le dernier à proposer ce genre de chose.

Les pilotes Lamborghini sc084 et sc085

Le set contient deux mini figurines de pilotes aux couleurs du constructeur italien. Les deux figurines, un homme et une femme, utilisent le même torse tampographié avec une combinaison de course portant le logo Lamborghini, et des jambes noires. Seuls le visage et la coiffure change, ainsi que la couleur du casque.

Mon avis sur le set 76899 Lamborghini Urus ST-X & Huracan Super Trofeo Evo

J’ai acheté ce set plus cher que son prix d’origine, et je ne le regrette pas. Bien que sa relative ancienneté ne lui permette pas de bénéficier de la même sophistication que les sets actuels en termes de techniques de construction, le choix de voitures Lamborghini est très judicieux. Leurs lignes anguleuses sont plus facilement reproductibles en briques Lego. La Huracan comme la Urus sont très réussies, il n’y a pas de défauts esthétiques majeurs en dehors des passages de roues trop petits sur la Urus.

Le choix des couleurs de deux voitures est approprié, et les stickers les mettent vraiment en valeur, ce qui me fait d’autant plus regretter que Lego ne tampographie pas toutes ses pièces. La Huracan est la vraie réussite de ce set, entre le design bien reproduit et les couleurs noires et or, elle n’a rien à envier aux sets plus récents. Pour répondre à la question initiale, je dirai que si vous êtes collectionneur de Speed Champions ou fan d’une marque de voiture, l’achat de sets anciens se justifie quitte à payer plus que le prix d’origine, à condition toutefois de se limiter aux sets sortis à partir de 2020, date du passage des voitures en huit tenons de large. Parmi ce sets, le 76899 est une valeur sûre. Vous ne trouverez pas la même qualité esthétique sur les modèles antérieurs.

  • Deux voitures très réussies
  • La Huracan
  • Les stickers
Temple of Bricks

Collectionneur de Lego Star Wars, j'ai créé ce site pour partager ma passion et aider les AFOLs à acheter leurs sets et minifigs moins cher

Autres articles de cette catégorie

Test du set Lego Harry Potter 76401 La cour de Poudlard: le sauvetage de Sirius

Nouvelle review d'un des sets Lego Harry Potter de Poudlard modulaire, avec le 76401 Sauvetage de Sirius Black

lire l'article

Test du set Lego Star Wars 75336 Le vaisseau Scythe de l’Inquisiteur

La review d'un des meilleurs sets Lego Star Wars de 2022, le vaisseau Scythe de l'Inquisiteur, un appareil original, bien construit et accompagné de très belles figurines

lire l'article

Test du set Lego Star Wars 75326 La salle du trône de Boba Fett

La review du deuxième set basé sur la série Le Livre de Boba Fett, avec la salle du trône du palais de Jabba le Hutt reprise par Boba Fett. Au programme, un bâtiment intéressant et des figurines excellentes

lire l'article