Test du set Lego Speed Champions 76911 James Bond 007 Aston Martin DB5

Le retour de l’Aston Martin DB5 chez Lego

Pour cette nouvelle review Lego Speed Champions, on s’intéresse au set 76911 007 Aston Martin DB5, une des deux voitures sorties en Août 2022. Comme son nom l’indique, ce set de 298 pièces est sous licence officielle James Bond 007, une nouveauté introduite dans la gamme Speed Champions à l’occasion de la sortie de ces deux voitures, histoire de compenser l’augmentation de 25% de leur prix.

ette Aston Martin DB5 n’est pas la première proposée par Lego : il y en avait eu une dans la gamme Creator Expert en 2018, qui avait reçu un certain nombre de réactions négatives à cause de la forme trop rectangulaire de sa carrosserie. En effet, la beauté de ce genre de voitures, surtout chez Aston Martin, vient de l’élégance intemporelle de leur design aux lignes subtiles, chose particulièrement difficile à reproduire en Lego, encore plus à l’échelle des véhicules Speed Champions. C’est le défaut récurent de cette gamme, beaucoup de voitures ressemblent plus à des briques qu’au modèle d’origine.

En tant qu’amateur d’Aston Martin et collectionneur de la gamme Speed Champions, j’étais très content à l’annonce du set tout en redoutant le résultat, la DB5 étant précisément le genre de voiture peu adaptée à ce format avec ses courbes élégantes sans êtres extravagantes. Cette deuxième Aston Martin DB5 est-elle plus réussie que la première ? C’est ce que nous allons voir dans cette review.

Unboxing et construction du set 76911

Au niveau du packaging du set, on reste sur le format habituel Speed Champions : la boite présente les visuels du set et de la vraie voiture, elle contient deux sachets de pièces, la notice et la planche de stickers.

Au niveau de la construction, on commence comme d’habitude par l’arrière de la DB5 avec le premier sachet de pièces, puis le second permet d’assembler la partie avant. La construction est assez simple par rapport à d’autres sets de la gamme, sans techniques particulièrement sophistiquées. On retiendra surtout la précision du choix de pièces pour reproduire l’entrée d’air sur le capot et le pare-chocs de neuf tenons de large décalé d’un demi tenon par rapport à la carrosserie, qui utilise des pièces argentées, chose assez rare.

La review de l’Aston Martin DB5

L’Aston Martin DB5

L’Aston Martin DB5 est un coupé de luxe du constructeur anglais Aston Martin, produit de 1963 à 1965 à 1021 exemplaires. Comme son nom l’indique, elle fait partie de la série DB qui se poursuit encore aujourd’hui avec la DB11. Équipée d’un moteur six cylindres en ligne, elle développe une puissance de 286 ch.

Mais si la DB5 est devenue une voiture mythique, c’est grâce à son apparition récurrente au cinéma dans la saga James Bond. Introduite en 1964 dans le film Goldfinger, elle est la première voiture de l’agent secret à disposer de gadgets, ce qui fait d’elle LA voiture de James Bond. Dans les films, elle est équipée de nombreux gadgets allant des plaques d’immatriculation escamotables à de l’armement en passant par le fameux siège éjectable. Elle est ensuite apparue dans sept autres films de la saga, y compris Mourir peut attendre en 2020.

L’Aston Martin DB5 Lego Speed Champions

Une fois le set construit, je suis agréablement surpris du résultat. Je redoutais un bloc gris informe, mais cette DB5 se révèle assez élégante, en tout cas beaucoup plus que la version Creator Expert.

Tout comme la Creator Expert, cette Speed Champions utilise les mêmes briques arrondies sur les flancs de la voiture, mais cette dernière étant plus petite, ces pièces donnent des courbes plus réalistes à l’ensemble, ce qui évite l’effet bloc gris que je redoutais.

Une fois n’est pas coutume, c’est l’avant de la voiture qui est la partie la plus travaillée du set. Elle bénéficie de six pièces tampographiées pour représenter les phares et la grille de calandre. Celle-ci est composée de deux pièces tampographiées dont les impressions sont parfaitement alignées pour reproduire la forme caractéristique de la grille de calandre Aston Martin. Je préfère largement cette solution à la version brick built de la Creator Expert. Les phares sont imprimés sur de nouvelles pièces en quart de dôme qui reproduisent assez bien la forme de la vraie voiture. L’ensemble du capot est légèrement incliné, ce qui fait ressortir les ailes dans le prolongement des phares. Sur le dessus, on retrouve l’entrée d’air faite avec une pièce fine qui ressort juste assez pour réaliser l’ouverture. Cette partie de la DB5 est très bien réalisée, le designer a réussi à reproduire l’élégance de la vraie avec un choix judicieux de pièces et un ajustement précis.

L’arrière est beaucoup plus simple, on retrouve seulement deux pièces tampographiées pour les feux arrière. À l’arrière comme à l’avant, la DB5 dispose d’un pare-chocs assez réaliste. La voiture faisant huit tenons de large, le pare-chocs en fait neuf et est fixé avec un décalage d’un demi-tenon pour dépasser juste ce qu’il faut de la carrosserie. Comme dit dans l’introduction, les pare-chocs utilisent des pièces argentées, dont certaines sont rares ou exclusives à ce set, ce qui apporte un effet « prestige » particulièrement approprié pour la DB5. Les jantes sont également chromées, et bénéficient d’une pièce exclusive créée pour représenter les jantes à rayon de la DB5.

La DB5 dispose de plaques d’immatriculations à l’avant et à l’arrière (chose peu courante dans la gamme) faites de stickers posés sur une tile 3x1 argentée. On notera au passage que Lego a inclus dans la planche de stickers pas moins de cinq jeux de plaques d’immatriculation aux numéros différents. Vous pourrez donc choisir l’immatriculation de la DB5 en fonction de votre film préféré :

  • A 4269 00 (Mourir peut attendre)
  • BMT 216A (Opération Tonnerre, Goldfinger, immatriculation Anglaise)
  • 4711 EA 62 (Goldfinger, immatriculation Française)
  • LU 6789 (Goldfinger, immatriculation Suisse)
  • BMT 214A (GoldenEye)

Dans un élan de générosité, le fabricant a inclus un total de 10 tiles 3x1 argentées pour recevoir tous ces stickers et changer de plaque facilement. En plus du choix de la plaque selon le film, cette fonctionnalité évoque un des gadgets de la DB5 dans Goldfinger dont la plaque d’immatriculation escamotable permet de changer le numéro. Il s’agit malheureusement du seul gadget de cette voiture, l’échelle Speed Champions ne permettant pas d’inclure des mécanismes complexes contrairement à la version Creator Expert.

Les stickers des plaques d’immatriculation ne sont pas les seuls. En plus du logo Aston Martin, des stickers habillent les flancs de la DB5 pour représenter certains datails comme les fentes latérales et les poignées des portières. Malheureusement, il y a un léger écart de teinte entre le gris du sticker et celui des pièces.

Le pare-brise utilise une pièce habituelle déjà vue dans la gamme, et la partie arrière dispose d’une nouvelle pièce de verrière tampographiée. Le toit est fixé à cette pièce, et l’ensemble est fixé à la voiture par deux tenons, contrairement à la Dodge Charger où le toit était seulement posé. Tout comme elle, les angles du toit disposent de pièces arrondies pour affiner l’allure de la voiture. La partie supérieure de la voiture est donc réussie, et les pièces transparentes assurent une visibilité complète à travers l’habitacle. On pourra seulement regretter l’absence de tampographie sur les côtés des vitres, la présence de montants aurait amélioré le réalisme de la DB5.

L’ensemble toit/lunette arrière peut donc facilement être retiré pour accéder à l’intérieur tout en laissant le pare-brise en place, ce qui permet au passage de transformer la DB5 en décapotable. À l’intérieur, on trouve un habitacle noir très simple, mais disposant tout de même d’un levier de vitesse, d’un frein à main et d’une console centrale représentée par un sticker. Les deux sièges avant (avec conducteur à droite, Royaume-Uni oblige) sont complétés par une banquette arrière assez grande pour accueillir une figurine, mais impossible de remettre le toit avec un passager à l’arrière.

La figurine de James Bond (sc102)

Comme dans chaque set Speed Champions, la voiture est accompagnée d’une figurine de conducteur. Le set étant sous licence 007, la figurine est évidemment à l’effigie de James Bond, basée sur l’acteur Daniel Craig ayant incarné l’espion Britannique dans les derniers films. La présence de cette figurine ravira les fans de la saga, son absence du set Creator Expert ayant déçu beaucoup de monde en 2018. La figurine est assez réussie, elle représente James Bond dans son smoking noir avec nœud papillon. La tampographie est détaillée et se poursuit jusque sur les jambes. La tête dispose d’un visage exclusif dont l’expression me semble assez fidèle au personnage et à l’acteur. On regrettera seulement que le seul accessoire qui l’accompagne soit l’habituelle clé à molette et pas un pistolet.

Mon avis sur le set Lego Speed Champions 76911 007 Aston Martin DB5

Je suis particulièrement satisfait ce cette Aston Martin DB5 Speed Champions. L’exercice semblait difficile, mais le designer a réussi à nous proposer une version très convaincante de cette voiture mythique. L’élégance intemporelle de la DB5 se retrouve dans le set, du moins autant que possible en Lego à cette échelle. Le set bénéficie aussi des améliorations régulières de la gamme avec de nouvelles pièces et des tampographies plus nombreuses, et le rapport qualité prix est bon malgré la récente hausse du tarif avec 298 pièces pour 24,99€. Et bien sûr, la présence d’une figurine de James Bond suffira à convaincre les fans de la saga d’acheter la voiture même sans être collectionneur de Speed Champions. Si vous ne devez en avoir qu’une, c’est celle-ci.

  • La DB5 très réussie
  • La figurine de James Bond
  • De nombreuses pièces tampographiées ou argentées
  • La différente de teinte entre les stickers et les pièces
Temple of Bricks

Collectionneur de Lego Star Wars, j'ai créé ce site pour partager ma passion et aider les AFOLs à acheter leurs sets et minifigs moins cher

Autres articles de cette catégorie

Test du set Lego Harry Potter 76401 La cour de Poudlard: le sauvetage de Sirius

Nouvelle review d'un des sets Lego Harry Potter de Poudlard modulaire, avec le 76401 Sauvetage de Sirius Black

lire l'article

Test du set Lego Star Wars 75336 Le vaisseau Scythe de l’Inquisiteur

La review d'un des meilleurs sets Lego Star Wars de 2022, le vaisseau Scythe de l'Inquisiteur, un appareil original, bien construit et accompagné de très belles figurines

lire l'article

Test du set Lego Speed Champions 76899 Lamborghini Urus ST-X & Huracan Super Trofeo Evo

La review d'un set Speed Champions de 2020 avec le trés réussi 76899 Lamborghini Urus ST-X & Huracan Super Trofeo Evo

lire l'article