Test du set Lego Speed Champions 76912 Fast & Furious 1970 Dodge Charger R/T

La première voiture Speed Champions sous licence de film

En 2022, Lego a annoncé une importante hausse des prix sur une partie des sets du catalogue à cause de l’inflation. La gamme Speed Champions est celle qui en souffre le plus, les voitures passant de 19,99€ à 24,99€, soit 25% de hausse. Ce nouveau tarif concerne notamment les deux voitures sorties en août 2022, l’Aston Martin DB5 et la Dodge Charger R/T. Pour compenser cette hausse considérable du prix, Lego introduit une nouveauté dans la gamme : les licences de film. En effet, ces deux voitures sont basées sur les exemplaires vus respectivement dans les films James Bond et Fast & Furious. Cela suffira-t-il à justifier le nouveau tarif ? C’est ce que nous allons voir dans cette review du set 76912 Fast & Furious 1970 Dodge Charger R/T, un set de 245 pièces représentant la voiture de Dominic Toretto dans la saga Fat & Furious.

Unboxing et construction du set

Malgré l’augmentation du prix, pas de changement au niveau de la boîte du set 76912, elle reste similaire dans son format et ses visuels aux sets précédents. La seule différence est la présence du logo Fast & Furious en plus de celui du constructeur de la voiture. À l’intérieur on trouve les habituels deux sachets de pièces, la notice et une petite planche de seulement cinq stickers.
Au niveau de la construction, elle est assez intéressante, comme souvent dans cette gamme, avec quelques techniques originales que les habitués ont déjà vues, comme la fixation d’un sous-ensemble tenons vers le bas grâce à des rotules.

La review de la Dodge Charger R/T Lego Speed Champions

La vraie Dodge Charger R/T

La Charger est une voiture du constructeur Américain Dodge commercialisée dès 1966, et qui a connu de nombreuses versions au fil des années. Pouvant être équipée d’un moteur V8, elle a été créée pour concurrencer la Ford Mustang et la Chevrolet Camaro.

La Dodge Charger R/T 1970 a notamment été utilisée dans la série de films Fast & Furious dans une version modifiée par son propriétaire, avec un aménagement de l’habitacle et une grosse prise d’air sur le capot. C’est cette version qui est reproduite par le set 76912.

La Dodge Charger R/T Lego Speed Champions

Une fois construite, la Dodge Charger est assez convaincante. Elle reproduit bien la forme de la vraie dans sa simplicité, même si elle est un peu trop rectangulaire dans l’ensemble. C’est le problème habituel de la gamme Speed Champions, la vraie voiture dispose de courbes de carrosserie trop subtiles pour être reproduites en Lego.

Pour rendre la voiture plus reconnaissable, le designer mise comme d’habitude sur les détails caractéristiques de la Dodge Charger, et c’est plutôt réussi. À l’avant, on retrouve la calandre grise avec les phares à l’intérieur.

Sur les flancs, le designer a pris soin de représenter les charnières et les poignées des portières, un niveau de détail inhabituel dans la gamme, au point qu’on pourrait penser que les portières s’ouvrent, ce qui n’est malheureusement pas le cas.

L’arrière est très réussi, comme souvent dans la gamme, avec des feux arrière rouges utilisant des pièces tampographiées intégrées dans la carrosserie. Le résultat est très réaliste, les lignes de la vraie sont respectées, et on retrouve même la plaque d’immatriculation.

Le capot du coffre est fait avec une pièce de rampe qui donne un bel effet et qui ajoute un peu de courbure à la carrosserie pour compenser l’aspect rectangulaire global de la voiture. Sur le toit, le designer a aussi fait l’effort d’utiliser des pièces arrondies dans les angles plutôt qu’une simple plaque rectangulaire, ce qui affine un peu l’allure de la voiture.

Le toit est amovible pour pouvoir installer le conducteur au volant. Les pièces arrondies des angles du toit empêchent de le fixer avec des tenons, il est simplement posé. Heureusement, il tient bien et ne tombe pas à moins de tenir la voiture à l’envers.

La Dodge Charger du set étant basée sur celle de Dominic Toretto dans Fast & Furious, elle bénéficie des mêmes modifications tuning que dans le film. La plus visible est l’énorme prise d’air sur le capot, plutôt bien faite avec une combinaison de pièces Technic et de tenons empilés pour un effet mécanique réussi.

L’intérieur de la voiture est particulièrement détaillé. On y trouve un seul siège disposant même d’un appui-tête, un levier de vitesse et un extincteur à la place du siège passager. Mais l’élément le plus intéressant, c’est les arceaux de sécurité à l’arrière, reproduits efficacement avec des barres grises inclinées sur des clips.

Pour compléter l’effet tuning, la Dodge Charger dispose de jantes chromées et noires faites avec des pièces d’antenne tampographiées, et les roues arrières sont surélevées pour faire pencher la voiture vers l’avant et lui donner un air plus aggressif.

La figurine de Dominic Toretto (sc103)

Set sous licence oblige, la Dodge Charger 76912 est accompagnée par la figurine de Dominic Toretto au lieu d’un pilote anonyme. Comme pour les autres gammes sous licence de film, Lego abandonne les habituelles têtes jaunes des pilotes des précédents sets pour une pièce couleur chair. Certains pourront regretter ce changement, il a le mérite d’être cohérent. La figurine de Dominic Toretto est assez simple avec ses jambes neutres et son torse noir à la tampographie minimaliste, ces bras nus et sa tête sans cheveux, mais elle représente plutôt bien le personnage vu à l’écran.

Mon avis sur le set Lego Speed Champions 76912 Fast & Furious 1970 Dodge Charger R/T

Je suis assez satisfait de cette nouvelle voiture Speed Champions. La Dodge Charger est assez réussie, avec de nombreux détails bien réalisés pour compenser l’aspect un peu trop rectangulaire, comme souvent dans la gamme. Le passage à des voitures de films est une bonne idée, et aide à encaisser la hausse de 25% du prix. Entre l’inclusion d’un personnage connu à la place d’un pilote anonyme et l’amélioration générale de la finition permettront de convaincre les collectionneurs de Speed Champions de continuer à les acheter malgré les 5€ de plus demandés par voiture. Au-delà de l’inflation qui justifie la hausse du prix, je pense que Lego a surtout acté le fait que la gamme Speed Champions, initialement destinée aux enfants, a petit à petit évolué vers un public de collectionneurs adultes avec une finition de plus en plus aboutie. Lego en profite donc pour augmenter le prix des sets en sachant que la plupart des clients continueront à les acheter. Personnellement, cela ne me gêne pas tant que ça. La hausse de prix, bien que de 25% en relatif, est de 5€ en absolu, et comme il n’y a pas des dizaines de sets Speed Champions par an, l’impact sur le budget d’un collectionneur devrait être limité. Reste à espérer que Lego maintienne ou améliore le niveau de qualité de ces sets.

  • Les détails nombreux et bien réalisés
  • Peu de stickers
  • La bonne idée de la voiture sous licence de film
  • La hausse de prix
  • La carrosserie un peu trop rectangulaire, mais difficile de faire mieux à cette échelle
Temple of Bricks

Collectionneur de Lego Star Wars, j'ai créé ce site pour partager ma passion et aider les AFOLs à acheter leurs sets et minifigs moins cher

Autres articles de cette catégorie

Test du set Lego Harry Potter 76401 La cour de Poudlard: le sauvetage de Sirius

Nouvelle review d'un des sets Lego Harry Potter de Poudlard modulaire, avec le 76401 Sauvetage de Sirius Black

lire l'article

Test du set Lego Star Wars 75336 Le vaisseau Scythe de l’Inquisiteur

La review d'un des meilleurs sets Lego Star Wars de 2022, le vaisseau Scythe de l'Inquisiteur, un appareil original, bien construit et accompagné de très belles figurines

lire l'article

Test du set Lego Speed Champions 76899 Lamborghini Urus ST-X & Huracan Super Trofeo Evo

La review d'un set Speed Champions de 2020 avec le trés réussi 76899 Lamborghini Urus ST-X & Huracan Super Trofeo Evo

lire l'article