Test du set Lego Star Wars 75302 Navette Impériale

Une nouvelle version d’un classique de Star Wars

Pour cette nouvelle review, on s’intéresse au set 75302 Navette Impériale, sorti en 2021 et proposé à 79,99€ pour 660 pièces. Ça fait un moment que je souhaite ajouter ce vaisseau iconique de la trilogie originale à ma collection, mais la très réussie version 75095 Imperial Shuttle Tydirium de 2015 a vu son prix fortement augmenter sur le marché secondaire. Après une longue hésitation, j’ai donc fini par me procurer le set de 2021, en dépit du fait qu’il s’agit d’une version simplifiée. C’est l’occasion de vous en proposer une review.

La construction du set 75302

La boite du set 75302 Navette Impériale contient six sachets de pièces. On commence par construire la structure interne avec les deux premiers, puis on ajoute les finitions avec les deux suivants, et les deux derniers permettent d’assembler les ailes. Les techniques de construction sont dans la norme de ce genre de set, avec une structure interne en poutres Technic. On notera la bonne idée du système de fermeture du toit utilisant une pièce en caoutchouc pour assurer le verrouillage. Autre bon point, le set n’utilise pas de sticker, mais contient une pièce tampographiée pour représenter la grille sous l’aile dorsale.

La review de la navette Impériale 75302

Un vaisseau iconique de la trilogie originale Star Wars

Le vaisseau représenté dans le set est une navette T-4a de classe Lambda, un appareil apparu pour la première fois dans le film Le Retour du Jedi. Cette navette était utilisée pour le transport des dignitaires de l’Empire, et parfois pour le transport de troupes. Lors de sa première apparition, elle est utilisée par l’Empereur Palpatine lui-même pour se rendre sur la deuxième Étoile de la Mort, et un autre exemplaire volé sera utilisé par les Rebelles pour se rendre sur Endor. Par la suite, elle fait de nombreuses apparitions dans les séries Star Wars.

Reconnaissable par sa forme de Y inversé lorsque ses ailes sont déployées, la navette T-4a est équipée de boucliers et de plusieurs canons laser, dont une tourelle arrière, pour compenser sa faible vitesse et maniabilité par rapport aux chasseurs.

La navette Impériale Lego 75302: globalement réussie…

Une fois le set construit, ma première impression est plutôt positive. La navette Impériale T-4a est très esthétique et iconique, et le set reproduit bien son allure générale avec ses trois ailes en Y placées autour de sa nacelle. On retrouve les caractéristiques principales du modèle d’origine: le cockpit proéminent, la forme de la partie centrale avec ses côtés cylindriques, la forme de ses ailes, les réacteurs et les différents canons.. Il ne s’agit pas de la première version de ce vaisseau chez Lego, le fabricant connait son sujet et on retrouve l’élégance de la navette Impériale du film.

Au niveau des fonctionnalités, on est là encore dans la norme de ce genre de set. Bien évidemment, les ailes inférieures sont placées sur des charnières, ce qui permet de les replier en position d’atterrissage et de poser la navette. Trois pièces sont placées sur le dessous en guise de train d’atterrissage. Je regrette que Lego n’ait pas inclus de support de présentation dans le set pour pouvoir l’exposer ailes ouvertes.

La partie supérieure du cockpit bascule pour révéler le poste de pilotage. Il y a de la place pour y placer une seule figurine. C’est dommage, la largeur du cockpit aurait pu permettre d’avoir deux places, comme sur la version de 2015. On trouve aussi deux lance-tenons sur les flancs du cockpit.

Contrairement à l’ancienne version, l’accès à l’intérieur de l’habitacle se fait en basculant l’intégralité de la partie supérieure. Pour éviter que l’ensemble ne s’ouvre lorsqu’on tient la navette par son aile supérieure, la partie supérieure dispose d’un système de verrouillage réalisé avec une pièce souple. Il suffit de pousser le levier derrière le cockpit pour le déverrouiller, et il se verrouille automatiquement en refermant le toit. À l’intérieur de la navette Impériale, il y a assez de place pour assoir deux figurines, mais aucune décoration ni même de clip pour ranger les sabres laser de Luke et Vador. C’est dommage, la version de 2015 proposait un intérieur bien plus fourni pour une taille similaire.

… mais à la finition limitée

C’est le principal problème de cette navette Impériale version 75302. En réduisant le nombre de pièces de 937 à 660 tout en gardant une taille similaire, le designer a été obligé de fortement réduire la qualité de la finition du set à divers endroits. C’est particulièrement visible sous le cockpit: la structure en poutres Technic est totalement visible, et le plancher du poste de pilotage fait quatre tenons de large alors que la verrière en fait six, ce qui laisse de grandes ouvertures qui sont même visibles à travers la vitre vu de dessus. La version de 2015 était bien plus réussie sur ce plan. Autre problème, il y a un espace important derrière le cockpit, nécessaire à l’accessibilité du verrou de l’habitacle, mais qui donne l’impression que le cockpit n’est pas connecté au reste de l’appareil.

Les parties cylindriques latérales de la navette présentent deux grandes ouvertures qui ne devraient pas exister. Elles sont nécessaires pour permettre le passage des fixations des ailes, mais elles sont très grandes et peu esthétiques, d’autant plus que les pièces d’articulation sont grises, ce qui accentue le défaut. Là encore, c’était beaucoup mieux fait sur la version 75094 de 2015, avec des ouvertures deux fois moins larges.

L’arrière de la navette bénéficie aussi d’une finition peu soignée, à cause de l’articulation de la partie supérieure qui nécessite de laisser visible une partie de la structure Technic de l’habitacle. Heureusement, les réacteurs ont globalement la bonne forme et deux pièces évoquent les canons défensifs placés à l’arrière de l’appareil.

Les figurines du set 75302 : rien de très original

Luke Skywalker, en tenue de Jedi (sw0635)

La première figurine du set est Luke Skywalker, proposé ici dans sa tenue du Retour du Jedi. Cette figurine n’est pas exclusive ni rare, elle est présente dans cinq sets dont un calendrier de l’avent. Comme je l’avais déjà dit dans la review du 75291, c’est une figurine simple mais réussie qui reproduit bien la tenue noire du Jedi dans le film. Les jambes sont malheureusement neutres, mais la tête dispose d’un double visage. Luke Skywalker est bien sûr accompagné de son sabre laser vert, qui bénéficie de la nouvelle méthode de fabrication pour la pièce de lame qui évite les bulles dans le plastique.

Dark Vador, moins bien que la précédente version (sw1141)

La deuxième figurine du set est Dark Vador. Il s’agit techniquement d’une figurine exclusive, mais elle est identique à celle du set 75291, à l’exception des bras qui ne sont pas tampographiés… Je ne comprends vraiment pas ce choix de retour en arrière, alors que la version sw1106 est disponible depuis 2020. Autre problème, Vador est ici fourni avec une cape en tissus fin et plus rigide. Ce n’est pas un problème dans l’absolu, mais vu le peu de place dans la navette, il faudra faire très attention à ne pas l’abimer si vous voulez placer la figurine dans le vaisseau.

Officier Impérial (sw1142), la seule vraie exclusivité du set

La dernière figurine du set est la sw1142 Officier Impérial, qui fait office de pilote pour la navette Impériale. Il s’agit d’une figurine exclusive grâce à la tampographie unique de son torse, bien qu’elle reste assez proche de la sw0802 sortie en 2017. C’est malgré tout une jolie figurine d’un type d’officier Impérial peu courant avec sa tenue noire au lieu du gris habituel. La figurine est équipée d’un pistolet blaster et d’une casquette, et sa tête dispose d’un casque avec micro tampographié.

Mon avis sur le set Lego Star Wars 75302 La navette Impériale

J’ai acheté ce set sans grande conviction, et une fois en main, cette impression se confirme. La réduction du nombre de pièces passe moins bien que sur le TIE, le X-Wing et le Slave 1, et la finition en souffre beaucoup. On retrouve l’élégance du modèle d’origine, mais de nombreux détails sont bâclés, ce qui gâche un peu le plaisir. Au niveau des figurines, le constat est le même. Non seulement le set n’en contient que trois, mais une seule est vraiment exclusive, et il s’agit d’un simple pilote pas vraiment iconique. Je pense que Lego a raté une occasion de proposer une sélection de figurines plus originale que Luke/Vador, par exemple issue d’une série Star Wars où la navette apparait, ce qui aurait augmenté l’intérêt du set.

Au final, je dirai que le seul mérite de ce set est de proposer une alternative moins chère pour ceux qui veulent ajouter ce vaisseau très apprécié à leur collection mais qui ne sont pas prêts à investir dans le 75094. Si vous n’êtes pas très regardant sur les détails, ce set peut malgré tout être intéressant à condition de le trouver en promotion, mais si vous êtes un collectionneur plus exigeant, je vous conseille plutôt le 75094 même s’il vous coûtera aujourd’hui plus du double.

  • C’est une navette impériale
  • De gros problèmes de finition
  • La sélection de figurines peu intéressante
Temple of Bricks

Collectionneur de Lego Star Wars, j'ai créé ce site pour partager ma passion et aider les AFOLs à acheter leurs sets et minifigs moins cher

Autres articles de cette catégorie

Test du set Lego Star Wars 75290 Cantina de Mos Eisley

Le review de l'excellent set Master Builber Series 75290 Cantina de Mos Eisley de 2020 avec ses bâtiments de grande qualité et ses 21 magnifiques figurines

lire l'article

Test du set Lego Icons 10275 Le Pavillon des Elfes

Pour ce Noël 2022, voici la review du très réussi set 10275 Le Pavillon des Elfes, de la Winter Village Collection de Lego Icons/Creator Expert!

lire l'article

Test du set Lego Harry Potter 76401 La cour de Poudlard: le sauvetage de Sirius

Nouvelle review d'un des sets Lego Harry Potter de Poudlard modulaire, avec le 76401 Sauvetage de Sirius Black

lire l'article