Test du set Lego Star Wars 75330 Diorama de l’entrainement Jedi sur Dagobah

Les dioramas Lego Star Wars

Pour cette nouvelle review Lego Star Wars, on s’intéresse au set 75330 Diorama de l’entrainement Jedi sur Dagobah. Ce set fait partie de la sous-gamme des dioramas introduite officiellement en 2022, bien qu’elle puisse être considérée comme le successeur du set 75296 La chambre de méditation de Dark Vador. Tout comme lui, le Diorama de l’entrainement Jedi sur Dagobah est un set d’exposition destiné aux adultes, tout en étant plus petit et moins cher que les UCS habituels. Il est proposé à 79,99€ pour 1000 pièces. Le set de la chambre de méditation m’avait laissé une opinion mitigée à cause de sa finition inégale, cette review est donc l’occasion de voir si cette gamme prometteuse s’est améliorée avec cette deuxième vague.

Unboxing et construction du set Lego Star Wars 75330

Tout comme la chambre de méditation de Vador, le set 75330 Diorama de l’entrainement Jedi sur Dagobah se présente dans une belle boite noire renforçant l’aspect premium du produit. Elle reprend les codes des packaging UCS avec le nom du set dans une police stylisée à l’avant, et plusieurs photos à l’arrière dont une scène du film. À l’intérieur, on trouve six sachets de pièces numérotés et une épaisse notice. Pas de stickers dans ce set. La notice est conforme aux autres sets pour adultes, avec un texte présentation du set accompagné de photos de l’Empire Contre-Attaque sur les premières pages. Il y a un peu plus de contenu que sur la notice du 75296, ce qui est une bonne chose. La présence de ces textes de présentation participe à l’expérience luxe du produit.

La construction du set ne présente aucune difficulté. On commence par assembler le socle noir, puis on le remplit de plates pour former le sol et le marais avant de construire la cabane et la végétation. La cabane est assez plaisante à construire, avec quelques techniques intéressantes comme les pièces de voiture pour faire les fenêtres rondes. En revanche, le marais est très désagréable à construire. Il est constitué de plus de 200 pièces 1x1 à poser à la suite, ce qui m’a pris plus de 15 minutes rien que pour cette étape. Il faudra d’ailleurs être très vigilent pour placer toutes les pièces au bon endroit, surtout au niveau du fond du marais, constitué d’une alternance de plates de différentes couleurs.

La review du set 75330 Diorama de l’entrainement Jedi sur Dagobah

L’entrainement de Luke sur Dagobah, la scène fondatrice du mythe Star Wars

La scène sur laquelle ce set est basé est selon moi la plus importante de la trilogie originale. La plupart des gens se rappelleront du célèbre « je suis ton père » de la fin du film, mais la scène de l’Empire Contre-Attaque où Yoda forme Luke Skywalker aux voies de la Force sur Dagobah est de mon point de vue le moment fondateur du mythe Star Wars. Après Un Nouvel Espoir, « simple » film de science-fiction révolutionnaire pour l’époque, L’Empire Contre-Attaque passe un nouveau pallier en approfondissant le concept de la Force tout en l’ancrant dans la réalité en le liant aux philosophies Bouddhistes et Taoïstes. En plaçant ces concepts spirituels au cœur de son œuvre, George Lucas donne à Star Wars une dimension initiatique et universelle, faisant de la saga la légende qu’on connait aujourd’hui.
Je suis donc particulièrement content que Lego ait choisi cette scène pour intégrer cette nouvelle gamme de dioramas 18+.

Un diorama très réussi, au niveau d’un MOC

Une fois le diorama construit, je dois avouer que je suis particulièrement satisfait du résultat. Le set est magnifique, avec une finition exemplaire qui n’a rien à envier aux MOCs qu’on peut voir sur Instagram.

La base du diorama dispose d’un cadre noir agrémenté de grilles argentées. C’est la même technique que celle du 75296 Chambre de méditation de Dark Vador, vous pourrez donc placer les deux sets à côté sans perdre en coherence. La seule différence se situe au niveau de la plaque tampographiée : au lieu du nom du set, on a cette fois droit à une citation de Yoda en anglais avec le fameux « Do. Or do not. There is no try ». Je préfère cette citation à une simple mention du nom du set, ça renforce le côté hommage du set, ce qui est particulièrement approprié vu la scène.

Le marais est lui aussi très réussi. La construction laborieuse est récompensée par une finition exemplaire. La couche de plates dans différentes teintes de marron et de beige se voit à travers les tiles vertes transparentes, ce qui donne un effet de profondeur variable au marais. Le designer aurait pu utiliser des tiles plus grandes pour la surface de l’eau, mais le choix des 1x1 donne un effet de bulles assez satisfaisant, qui est d’ailleurs complété par des pièces rondes 1x1 autour de l’aile du X-Wing pour représenter les remous autour du chasseur qui coule.

L’aile du chasseur X-Wing est très bien intégrée au marais, sa tranche est cachée par les bulles. Elle est assez détaillée pour sa taille, même si elle est plus petite que sur les sets X-Wing, afin que le canon ne dépasse pas trop du diorama. Elle dispose même d’une pièce tampographiée à cinq bandes rouges, identifiant le X-Wing de Luke Skywalker « Red Five ».

La partie principale du diorama est le bout de terre sur lequel la cabane de Yoda est construite. Le sol est simplement constitué de plates beige foncé, avec des angles sur les bords. La cabane elle-même est très bien réalisée. Sa forme ronde est bien reproduite grâce à toute une gamme de pièces courbées et en pente, dont certaines sont placées en SNOT. Certains détails extérieurs sont présents, comme les fenêtres sur les côtés dont la forme ronde est reproduite avec une pièce de garde-boue de voiture. Les côtés de la hutte disposent de pièces d’arches marron pour représenter les racines de l’arbre au pied duquel elle est construite. Cet arbre est réalisé par un empilement de pièces de branches agrémenté de pièces de feuillage en vert foncé. Les couleurs utilisées et la disposition des pièces d’arches représentant les racines qui plongent dans le marais sont bien choisis, le résultat est réaliste et naturel.

De nombreux détails du film

En plus de la finition exemplaire de la construction, le set dispose de détails évoquant certains moments du film. Tout d’abord, on trouve deux animaux, une grenouille et un serpent, pour représenter la faune abondante qui donne un aspect menaçant à Dagobah dans le film. Dommage que le serpent soit juste posé et pas fixé sur un clip. Ça aurait été préférable pour un set d’exposition.

À côté de la cabane, on trouve deux briques représentant les caisses que Luke récupère dans le X-Wing, sur lesquelles sont posées une lanterne représentant le générateur visible lors de la rencontre avec Yoda, et une lampe torche, probablement celle que Yoda trouve dans la caisse. Une pièce transparente avec une barre est placée devant la cabane, permettant de fixer Luke tête vers le bas pour reproduire une scène de l’entraînement où Luke fait léviter les caisses au moment où il a la vision de ses amis en danger. Il s’agit de la seule « fonctionnalité » du set.

Bien que le set soit destiné à l’exposition, le designer à quand même prévu un petit espace aménagé dans la cabane, celle-ci étant ouverte à l’arrière. À l’intérieur, on trouve un chaudron en train de cuire, avec un tuyau débouchant à l’extérieur avec une pièce de plume en guise de fumée, pour représenter ce que Yoda cuisine. La cabane contient aussi une représentation du lit de Yoda, même s’il est trop petit pour y placer la figurine. À côté du lit, on trouve un holocron, et une poignée de sabre laser est placée sur un clip. Difficile de dire s’il s’agit su sabre de Yoda ou de Luke, aucune lame n’est fournie dans le set.

Les figurines du set Lego Star Wars 75330

Yoda, fidèle à lui-même (sw0906)

La première figurine du set est Yoda, version sw0906. Cette minifig n’est pas exclusive, elle était déjà apparue en 2018 dans le set 75208 Yoda’s Hut. Fidèle à lui-même, Yoda est représenté dans sa tenue de la trilogie originale, avec une tampographie de qualité représentant les détails de ses vêtements. La tête est une pièce moulée de qualité, avec les yeux et les cheveux tampographiés. Il n’y a pas grand-chose à dire sur cette figurine qui a peu évolué au fil des années, elle représente très bien Yoda. Le Maître Jedi est accompagné de sa canne, mais pas de son sabre laser, chose logique vu la scène.

Luke Skywalker, en tenue de Dabobah (sw1199)

La deuxième figurine du set est Luke Skywalker, en tenue de Dagobah (version sw1199). Cette version est exclusive, mais se rapproche beaucoup de celle du set 75208. La différence réside dans la tampographie améliorée des vêtements, plus détaillée que sur la précédente version. Luke dispose d’un double visage, dont un avec les yeux fermés, ce qui est approprié pour la scène de ce diorama. Luke n’est accompagné d’aucun accessoire, ni blaster ni sabre laser, le designer aura estimé que ce n’était pas nécessaire pour un set d’exposition.

R2-D2, enfin le dos tampographié (sw1200)

Il aura fallu attendre 23 ans, mais cette fois c’est la bonne. Lego nous propose enfin une version de R2-D2 avec le dos tampographié, ce qui fait de cette figurine la vraie star du set. En plus de cette tampographie du dos, cette version de R2-D2 Dabobah dispose de traces de boues à l’avant, à l’arrière et même sur le dôme, pour représenter le droïde après qu’il soit tombé dans le marais. Cette version de R2-D2 est donc la plus intéressante jamais produite, alliant la tampographie complète à la version spécifique de Dagobah. Malheureusement, la tampographie du dôme n’est pas droite, comme c’est souvent le cas sur les droïdes astromech, Lego n’ayant toujours pas réussi à corriger cet aléa de production. C’est dommage, ça gâche un peu le résultat.

Mon avis sur le set 75330 Diorama de l’entrainement Jedi sur Dagobah

Ce set est génial, c’est pour moi un des meilleurs parmi tous ceux que j’ai. J’aime beaucoup le concept des dioramas : un set d’exposition plus petit que les UCS habituels, pour ceux qui manquent de place sur leurs étagères comme moi. Après la chambre de méditation de Vador à la finition inégale qui inaugurait le concept, le 75330 Diorama de l’entrainement Jedi sur Dagobah relève le niveau pour tendre vers la perfection : la scène est mythique, la finition est irréprochable et les détails et clin d’œil nombreux.

Ce set était initialement vendu 79,99€ pour 1000 pièces, soit un très bon rapport qualité prix, même s’il faut le relativiser au vu du nombre de pièces 1x1. Je vous conseille donc vivement de vous le procurer rapidement, Lego ayant annoncé une hausse de 10€ du prix en août 2022.

  • La scène mythique
  • La finition parfaite, un vrai set d'exposition
  • Les nombreux détails
  • R2-D2 a enfin le dos tampographié
  • Le dôme de R2-D2 imprimé tordu (sur mon exemplaire)
Temple of Bricks

Collectionneur de Lego Star Wars, j'ai créé ce site pour partager ma passion et aider les AFOLs à acheter leurs sets et minifigs moins cher

Autres articles de cette catégorie

Test du set Lego Speed Champions 76911 James Bond 007 Aston Martin DB5

On termine les reviews des Speed Champions d'août 2022 avec le set 76911 Aston Martin DB5, la voiture mythique de James Bond

lire l'article

Test du set Lego Speed Champions 76912 Fast & Furious 1970 Dodge Charger R/T

La review de la première voiture sous licence Speed Champions avec la 1970 Dodge Charger R/T du film Fast & Furious

lire l'article

Test du set Lego Speed Champions 76902 McLaren Elva

Avant d'attaquer les Speed CHampions d'août 2022, petit retour en arrière avec le set 76902 McLaren Elva, une voiture au design original

lire l'article